mercredi 15 février 2017

Natixis mise en examen pour sa communication au début de la crise des "subprimes"

Natixis a annoncé mercredi avoir été mise en examen dans le cadre d'une procédure ouverte en 2010 ciblant deux communiqués diffusés en 2007, au début de la crise des subprimes.

Pourquoi Natixis est mise en examen
"La mise en examen ne questionne que l'information diffusée par Natixis dans deux communiqués de 2007, et ne remet en cause ni sa communication ultérieure, ni sa communication antérieure", écrit la filiale cotée du groupe mutualiste BPCE.
(c) Afp
La banque d'affaires Natixis a annoncé mercredi 15 février avoir été mis en examen dans le cadre d'une procédure d'instruction judiciaire ouverte en 2010 et qui vise deux communiqués diffusés au second semestre 2007, soit au début de la crise dite des "subprimes" qui mènera un an plus tard à la faillite de Lehman Brothers.
 
"La mise en examen ne questionne que l'information diffusée par Natixis dans deux communiqués de 2007, et ne remet en cause ni sa communication ultérieure, ni sa communication antérieure", écrit la filiale cotée du groupe mutualiste BPCE. "Cette crise (des subprimes ndlr) a constitué, pour Natixis comme pour toutes les banques de la place, une situation sans précédent, dont il était alors impossible d'anticiper les conséquences en chaîne", ajoute encore la banque, très fragilisée par l'éclatement de la bulle immobilière aux Etats-Unis.
 

"Natixis considère avoir fourni au public, en toute sincérité, les informations dont elle disposait sur ses expositions, au fur et à mesure de l'identification des risques sous-jacents", ajoute encore l'établissement, qui avait dû procéder à une augmentation de capital massive en 2008.
 
(avec Reuters) - www.challenges.fr
 
 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire